Négociation au travail : 5 conseils pour oser et la maîtriser

5 conseils pour oser et maîtriser la négociation au travail

Infidélité : pourquoi tromper et comment pardonner ?
11 mars 2021
Comment réussir sa reprise du travail après un congé maternité ?
18 mars 2021

5 conseils pour oser et maîtriser la négociation au travail

Ce n’est pas toujours facile de négocier, surtout avec quelqu’un qui a plus de pouvoir que vous, ou lorsque l’on est timide. Voici 5 conseils pour apprendre à maîtriser la négociation au travail.

5 conseils pour oser la négociation

5 conseils pour oser et maîtriser la négociation au travail

Pour demander une augmentation, faire évoluer son poste ou modifier ses horaires par exemple, l’étape de la négociation est cruciale. Mais comment bien exprimer ses désirs auprès de son supérieur ? Comment s’y prendre pour être écouté ?

1 – Oser demander 

La première règle est d’oser ! Puisque rien ne tombe du ciel, et que les autres ne peuvent deviner ce que vous pensez et ressentez, il est important d’exprimer vos besoins. Cette étape ne sera pas facile pour les plus timides d’entre nous. Néanmoins, oser demander, c’est se créer des opportunités.

2 – Toujours demander plus que ce que l’on souhaite

La seconde règle consiste à demander plus que ce que l’on souhaite réellement. Cette technique permet en effet, si l’autre partie négocie en retour face à une demande, d’obtenir ce que vous désiriez initialement.

3 – Pas de compromis sans contrepartie 

La troisième règle pour bien négocier est de ne pas faire de compromis sans contrepartie. Si vous cédez sur un point, vous devez pouvoir obtenir autre chose en retour qui vous satisfasse. Lors d’une bonne négociation, chacun doit pouvoir y trouver son compte. 

4 – Être gentil, mais ferme

La timidité n’est pas un frein à la négociation, même si l’on a tendance à imaginer le contraire. La négociation est un dialogue et non un bras de fer. Restez donc vous-même, misez sur votre capacité d’écoute et communiquez.

5 – Ne pas y aller par quatre-chemins

Exprimez-vous clairement et allez droit au but. Les formules trop polies, joliment tournées n’auront pas autant d’impact qu’une phrase exprimant un fait. Un fait est une vérité inattaquable.

À lire également Je ne me sens pas légitime au travail : comment mettre mes compétences en valeur ?