Chaque traumatisme est une chance

Article Rédigé par Ibrahim AYDOGMUS

Chers lecteurs et lectrices,

Nous sommes ravis de partager avec vous ce formidable article de Ibrahim AYDOGMUS,

Coach certifié en développement personnel & professionnel; spécialisation en gestion du stress, burnout et risques psychosociaux.


De la fatigue au burnout, et jusqu’à aujourd’hui… Mon parcours de vie a été semé d’obstacles. J’en ai mené des combats, et les plus féroces étaient contre moi-même.
Lorsque l’angoisse, la peur, la douleur et la détresse mènent le quotidien, notre instinct, lui, fonctionne comme un lasso à la recherche de sorties de secours.
J’en ai vu des spécialistes, des thérapeutes, des cartésiens comme des plus spirituels, et je peux le dire, il n’y a pas une thérapie réputée meilleure qu’une autre. Ce qui fait la différence, c’est le cœur, la sincérité, la bienveillance et l’empathie de votre accompagnateur. Le reste n’est qu’accessoire.
Tout traumatisme est l’occasion d’un renouveau, c’est même là une chance, celle de prendre conscience de qui nous sommes et de respecter notre âme.
Aujourd’hui, je suis à ma place. Mon quotidien est fait de rencontres riches et étonnantes.
Je lis dans chacun de la noirceur ou de la lumière, des masques et des mondes divers, mais derrière ces montagnes, il y a toujours un petit enfant qui construit son monde.

Si vous aussi vous traversez ou rencontrez le même problème, votre coach vous attend sur www.positveyou.co.

Dans quel état du Moi êtes-vous ? Quelques explications !

Depuis notre naissance, nous avons évolué au contact de notre environnement (familial, social, culturel…). Nous sommes en constante recherche de signes de reconnaissance (positifs ou négatifs). Pour les obtenir nous avons développé certaines stratégies comportementales qui mobilisent l’un des 3 états du Moi (Parent, Adulte et Enfant).

L’étude des “états du Moi”

Dans quel état du Moi êtes-vous?

Créée par le médecin psychiatre et psychanalyste Éric Berne, l’expression globale “états du Moi” désigne différents états d’esprit et modèles comportementaux qui y correspondent. Autrement dit, un “état du Moi” est un ensemble de sentiments associés à un ou différents comportements.

Il existe deux modèles qui constituent les états du Moi : le modèle structurel et le modèle fonctionnel.

L’analyse structurelle est basée sur l’étude des communications personnelles et l’analyse fonctionnelle est basée sur l’étude des comportements.

Pour comprendre la relation entre les deux, il faut imaginer un iceberg. La partie immergée correspond aux états du moi structuraux, tandis que la partie émergée correspond aux états du moi fonctionnels (ou Positions Transactionnelles).

Concrètement, comment cela se traduit-il ?

Connaissez-vous le sentiment de se mettre la pression quand un supérieur entre dans votre bureau ? Vous vous mettez à bafouiller, vous vous excusez pour un rien car vous êtes impressionné par cette personne. Et bien c’est votre état du Moi Enfant avec ses émotions et ses craintes qui prend le dessus.

Cela se traduit donc par un comportement qui passe par le ton, le volume de la voix, les mimiques, la gestuelle, les postures, etc. Aussi, cela passe par un vocabulaire spécifique. Ces deux éléments sont ce que l’on appelle les Positions Transactionnelles. Elles permettent de mieux comprendre et de prendre en considération les relations humaines. Ainsi, elles reposent sur la personnalité, les rapports sociaux et la communication.

Chaque position possède des aspects positifs et négatifs, aucune n’est meilleure que l’autre.

Cette théorie des Positions Transactionnelles part du principe que nous sommes tous de nature positive et qu’au cours de notre enfance nous sommes amenés à prendre des décisions qui ont une influence directe sur notre comportement.

Zoom sur les 3 états du Moi

Zoom sur les états du Moi

Comme expliqué auparavant il existe 3 états du Moi : Parent (P), Adulte (A) et Enfant (E). Mais que signifient réellement ces trois états ? Et pourquoi faut-il savoir les identifier ?

Dans son analyse, Berne a conclu que dans certains contextes, des personnes se comportaient comme l’un de leurs parents sans forcément avoir conscience de l’origine de ces comportements. A cela s’associent des émotions et manières de penser.

L’état du Moi Parent (P) correspond aux pensées, émotions, et comportements d’une personne qui a intériorisé par imitation de figures parentales ou éducatives marquantes.

L’Adulte (A) englobe les émotions, pensées et comportements qui sont conformes à la réalité du moment présent.

Enfin l’état du Moi Enfant (E) désigne l’ensemble des pensées, émotions, et comportements qui sont une sorte de retour à notre propre enfance.

Quel est l’intérêt de les identifier ?      

L’état du Moi dicte notre conduite. Identifier son état permet de modifier son comportement, parfois indésirable, face à certaines situations. Dans un contexte précis, il est utile de savoir mobiliser l’état du Moi le plus approprié. Par exemple dans une situation de stress, peut-être que votre état Adulte sera plus résistant comparé à votre état Enfant qui aura tendance à être déstabilisé.

Il faut savoir que l’on peut aussi identifier l’état du Moi chez les autres. Se connaître et connaître l’autre facilite la communication. Dans un environnement professionnel, on peut être amené à travailler en équipe. Savoir mettre en avant son état du Moi le plus bénéfique et identifier celui des autres, permet une meilleure cohésion de groupe, une meilleure communication et ainsi une meilleure productivité.

Dans toutes situations, notamment celles de conflits, cela vous permettra donc de mieux comprendre comment les personnes en face de vous fonctionnent. Ainsi, vous améliorerez la relation à vous-même et celle avec les autres.

Que peut-on en conclure ?

Au final on peut se poser la question suivante : quel est l’impact de cette théorie dans les échanges entre individus ?

Dans l’idéal pour avoir de meilleures relations, il faut développer sa capacité à mobiliser chacun des états du Moi au meilleur moment.

Cependant, ce n’est pas si facile que cela. L’état du Moi mobilisé par le récepteur n’est pas forcément celui attendu par l’émetteur et inversement. Par ailleurs, cela peut expliquer un grand nombre de problèmes de communication (à la maison, avec nos amis, au travail…).

En cas de situation conflictuelle, essayez d’identifier votre état du Moi et interrogez-vous sur celui de votre interlocuteur. Il y a de grandes chances que vous vous compreniez mieux.

Toutefois, il est possible de se faire accompagner dans le but de mieux se connaître et se maîtriser, communiquer, et traiter les situations de stress avec calme.

Si vous aussi vous traversez ou rencontrez le même problème, vous pouvez échanger avec nos experts sur Positive You.