Comment s’en sortir dans un environnement de travail pathogène ?

Comment s’en sortir dans un environnement de travail pathogène ?

Comment s’aimer ? 5 conseils pour apprendre à cultiver l’estime de soi
13 novembre 2019
Le body shaming : en quoi cette pratique est-elle néfaste ?
19 novembre 2019

Comment s’en sortir dans un environnement de travail pathogène ?

Comment s’en sortir dans un environnement de travail pathogène ?

Début 2019, alors que l’inspection du travail accuse un centre d’appel d’une entreprise française de télécommunication d’entretenir un « contexte pathogène » (répercussions sur la santé mentale et physique), la question récurrente de la qualité de vie au travail se pose à nouveauCe centre d’appels aurait communiqué « publiquement le classement interne de ses salariés, dont dépend une partie de leur rémunération » (source Mediapart).

Ce cas démontre que la question de la culture du résultat et de la performance reste encore trop présente dans de nombreuses entreprises. Ce qui nuit gravement à l’équilibre psychologique et professionnel du personnel.

Comment s’en sortir dans un environnement de travail pathogène ?

Qualité de vie au travail : comment redonner du sens grâce à “l’environnement capacitant”

Dans le domaine de la psychologie, lorsque l’on s’intéresse au fonctionnement du cerveau – en particulier aux fonctions exécutives – on sait que les compétences mentales cognitives (génération d’hypothèses, planification, résolution de problèmes, maintien attentionnel) sont nécessaires à la réussite des projets. C’est pourquoi, favoriser la mise en place d’environnements “stables” dans un cadre de travail valorisent ces capacités. On parle alors de contextes dit « capacitants », ce qui constitue un axe de développement dans une démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail.

Néanmoins, si l’on se trouve dans un contexte pathogène de culture du résultat, il existe des possibilités pour créer des micro-environnements qui redonnent du sens au travail. En effet, un manager peut valoriser davantage, dans l’appréciation de son personnel, tous les processus de l’effort fourni par l’équipe et mettre ainsi en place un processus vertueux. Ainsi, en mettant en lumière les capacités et compétences de chacun, il est possible de permettre l’émergence d’une intelligence collective, source de qualité de vie au travail mais également d’innovation.

Billet d’humeur rédigé par Brigitte JOUBERT –  Psychologue du travail partenaire de Positive You

Retrouvez son profil sur le site de Positive You, ci-dessous :

Brigitte Joubert