Positive You | Vos psychologues en ligne

Vertus du coloriage sur le psychisme

Comment le chant rend-il heureux?
6 novembre 2019
Les addictions chez l’adolescent
6 novembre 2019

Vertus du coloriage sur le psychisme

Colorier c ‘est dé-stresser

Vous vous sentez oppressé , vous avez du mal à décompresser?

Il existe une solution à la portée de chacun : le coloriage .

Bien qu’il soit issu de notre enfance, ses bienfaits pour l ‘adulte sont incontestables.

D’ailleurs de plus en plus de livres et de sites internet dédiés au coloriage fleurissent et chacun quelque soit son âge peut s’y adonner avec plaisir, que ce soit en solo, ou avec son/ses enfant(s).

Nul besoin d ‘être un bon dessinateur, la création passe par le choix des couleurs et le plaisir du remplissage.

Du fait meme qu’il contient, dans les modèles à colorier, des limites à ne pas dépasser, le coloriage a une fonction contenante. On l ‘utilise aussi pour aider les enfants qui ont une problématique autour des limites, et du vide.

De nombreuses autres vertus anti-stress sont ressenties. En effet il améliore la concentration et aide à se focaliser sur le moment présent.

Chez certains meme, le fait de retenir sa respiration ou de la faire varier selon la difficulté de la tache et de l’ implication ( sortes de mini apnées) apporte de la détente, au meme titre que lorsque vous prenez des photos en ballade.(cela aide les personnes spasmophiles par exemple, car le fait de retenir brièvement sa respiration, tout comme le fait de respirer quelques secondes dans un sac plastique, augmente le taux de CO2 sanguin et ramène le calme en soi.).

Si vos pensées se mettent à affluer, à devenir envahissantes, voire constituent de véritables ruminations en boucle, et sont génératrices

d ‘angoisses, alors quoi de mieux pour débrancher que de trouver une activité manuelle, sensorielle, qui réclame de la précision, de l ‘attention et donc détourne votre cerveau de ses obsessions par une sorte d’ effet diversion?

Le contact de la matière, avec nos doigts nous ramène au présent, à nos sens, on ne pense plus à rien d ‘autre car l ‘esprit est occupé à colorier et une focalisation opère sur la tache. A l’ écoute de soi, en pleine conscience, avec un fond sonore comme les bruits de la nature, ou encore une musique douce si vous etes en ville, vous voici happé dans une autre dimension, un véritable voyage en soi,où l ‘on devient, la couleur, la forme, le son.

Pris par nos sens, l ‘intellectuel peut moins oeuvrer ni nous faire cogiter, bien au contraire!

Choisissez les motifs qui vous relaxent le mieux, qui vous plaisent (animaux, paysages,motifs imaginaires…)

​​​​​​​Certains apprécieront les mandalas, sortes de cercle à colorier, rappelant le jeu du spirographe de notre enfance.

Dans le bouddhisme, le mandala (qui signifie en sanskrit cercle et centre) de par sa circularité, est employé comme support à la méditation.Les mandalas figurent l ‘équilibre du Yin et du Yang et permettent d ‘exprimer, de révéler en soi la compassion, la douceur, la clairvoyance, la vitalité..

L’ esprit recouvre la paix. On dit que les moines tibétains en créent avec du sable coloré , cela peut leur prendre plusieurs jours, puis ensuite ils les effacent après la cérémonie et dispersent le sable telle une offrande à la rivière.

Carl Gustav Jung, psychanalyste, a utilisé le rôle symbolique du mandala. En effet, il demandait à ses patients de représenter leurs rêves nocturnes avec des mandalas. Il en a déduit que notre inconscient était structuré de cette manière et en a fait un outil thérapeutique dont l‘approche convient à certains.

Enfin, colorier c ‘est retrouver l ‘enfant en soi, celui qui est joyeux de créer. Le coloriage fait vivre de nouvelles expériences avec l’environnement , il restaure et augmente l’ estime de soi, car l ‘on est fier du résultat ensuite.

Il produit une création aboutie, avec un début et une fin, et un résultat. Cela aide aussi les personnes qui ont le sentiment de ne jamais aboutir à rien dans leur vie, on commence par de petites choses et puis on transpose dans la vie .

​​​​​​​ Le coloriage, mais aussi le dessin, la peinture… peuvent mener à l ‘art thérapie, où il ne s ‘agit pas de favoriser dans un premier temps la verbalisation, mais plutôt l’ expression sous toutes ses formes non verbales et dans un second temps vers une verbalisation possible si l’on le souhaite, puis on chemine.

On peut aussi l ‘utiliser pour canaliser des émotions pénibles ou contenir son anxiété que l ‘on soit en psychothérapie classique ou non, le temps de parvenir à mettre des mots dessus, cela constitue une sorte de transition, d ‘entre deux qui évite parfois de recourir à la médication.

Au final la communication est favorisée, de par la stimulation des facultés d expression, et un bien être se fait ressentir (production

d’ endorphines).

Alors si vous etes curieux , pourquoi ne pas tenter de vous lâcher, c ‘est parti à vos crayons!!