Positive You | Vos psychologues en ligne

Comment inspirer le respect et oser s’affirmer pleinement?

Violence sur les femmes
Non, la violence faite aux femmes n’est pas un mythe !
13 juin 2019
Les relations toxiques et le processus d’emprise psychologique
25 juin 2019

Comment inspirer le respect et oser s’affirmer pleinement?

Quand les émotions sont au service de la communication

 

Les femmes jonglent toute la journée entre enfants, mari, relations professionnelles et personnelles. Comment réussir à s’affirmer quand parfois on s’oublie soi-même ?

A l’intérieur de notre cerveau se trouve un « cerveau émotionnel », un véritable cerveau dans le cerveau. Son architecture est très différente du néocortex (pensée et langage), ses propriétés biochimiques aussi. Ce cerveau émotionnel contrôle notre bien-être psychologique et physiologique (respiration, appétit, sommeil, libido, cœur, hormones, système digestif et immunitaire…).

Depuis quelques années, différentes études remettent en question le fameux Test de Binet et du QI. En effet, moins de 20% de la réussite sociale est due à ce QI. Les gens qui réussissent le mieux présentent pour la plupart un haut niveau d’intelligence émotionnelle.

Cette Intelligence représente l’aptitude à identifier son état émotionnel et celui des autres, à comprendre le déroulement naturel des émotions, à raisonner sur ses propres émotions et celles des autres, à gérer ses émotions et celles des autres, et bien sûr à communiquer avec toutes ses capacités. Au rendez-vous, le fondement de la maîtrise de soi, de la réussite sociale et de la capacité à résoudre les conflits.

Communiquer en utilisant notre intelligence émotionnelle permettrait d’éviter 95% des conflits interpersonnels.

Alors, comment faire ?

Les émotions au service de la communication

Se reconnaître et se connaître

La première clé est de réapprendre à bien se connaître. Apprendre ses émotions, c’est apprendre à respirer, à se reconnecter avec son corps pour y percevoir les changements infimes qu’entraînent chaque type d’émotions. L’esprit s’active, comprend les liens avec les émotions, résiste dans un premier temps, et s’ouvre enfin.

« Quand je suis énervée, je me sens oppressée, je n’arrive plus à respirer »

Comprendre ses besoins et ceux des autres, et respecter ses valeurs

Pour oser, il faut savoir comprendre quels sont nos besoins, ceux des autres, les valeurs personnelles qui ont été touchées. Être conscient que l’autre est différent, qu’il ne peut pas comprendre si on ne lui explique pas.

« Vous êtes en colère contre votre adolescent, et vous lui confisquez son portable. Il hurle, vous ne comprenez pas cette colère si explosive. »

Comprendre les principaux obstacles à notre communication

Il est alors temps de comprendre ce qui nous empêche de s’ouvrir à l’autre avec son cœur et son esprit. C’est une étape importante et nécessaire.

Avoir une belle posture intérieure et extérieure

Le corps trahit ses émotions. « Ce pied qui bouge d’énervement, cette contraction des mâchoires… » Tous ces signes, l’esprit émotionnel les capte bien avant votre parole. Plus de 80% du message va passer par le corps ! Une belle posture est une belle intention, et la personne en face de vous aura envie de vous écouter.

Apprendre à formuler ses demandes

Lorsque le corps et l’esprit se rencontrent, on maîtrise alors les petites peurs par un souffle profond et on se lance. Formulez alors votre demande de manière claire, concrète, et surtout de manière positive et réalisable !

Et puis maintenant, profitez de cet instant… On rit, on s’émeut, on est surpris, on se surprend, et surtout, on s’enrichit dans une vraie rencontre avec l’autre.