Cultiver l'estime de soi et s'aimer: tous nos conseils pour y parvenir
la dépression en quelques chiffres
La dépression en quelques chiffres
23 octobre 2019
environnement de travail
Comment s’en sortir dans un environnement de travail pathogène ?
18 novembre 2019

Comment s’aimer ? 5 conseils pour apprendre à cultiver l’estime de soi

notre personnalité

S’aimer soi-même n’est pas toujours facile. Se juger durement fait partie du quotidien de beaucoup d’entre nous. Pourquoi est-il si difficile de s’accepter tel que nous sommes ? Cultiver l’amour de soi n’est pas un acte égoïste, au contraire. Voici cinq conseils pour développer l’estime de soi :

1 – Apprendre à se connaître

Le penseur

Qu’est-ce que cela signifie ?

« Connais-toi toi-même » : le philosophe Socrate en a fait son précepte. Chez les Grecs déjà, l’introspection était essentielle à l’équilibre personnel et à la sagesse. Apprendre à s’aimer ne se fait pas du jour au lendemain, il s’agit d’un long chemin certes, mais ô combien enrichissant pour notre développement personnel.

Mais comment se connaître ?

Partez à la rencontre de vous-même ! Il est certain que nous avons déjà tiré des conclusions négatives et définitives à notre sujet qui ont eues pour conséquences d’affaiblir l’estime que nous avions de nous-même. Plutôt que de faire l’état des lieux des « échecs », il est important de se remémorer les succès qui ont attestés que nous étions capables de réussir, avant, mais surtout maintenant.

2 – Distinguer personnalité et capacités

notre personnalité

Nos capacités ne déterminent pas qui nous sommes

Au lieu de mettre toutes nos difficultés sur le compte de la personnalité, qui est globale, il est essentiel de prendre la mesure de ses capacités. En effet, ce n’est pas parce que l’on est désordonné ou timide que cela fait de nous une personne mauvaise. Mettre sur des plans différents la personnalité et les capacités permettra de relativiser davantage.

Accepter ses défauts pour en faire une force

Ce que nous considérons comme étant des « défauts », nous devons les accepter, en faire des forces, mais surtout les comprendre pour être en accord avec nous-même. Personne n’est parfait, et heureusement ! Pourquoi ne pas dire « je suis obstinée » plutôt que « je suis têtue » ? Il suffit d’orienter son point de vue de manière positive.

3 – Accepter les critiques n’est pas contraire à l’estime de soi

une dispute

Comprendre les critiques pour progresser

Elles ne sont pas toujours agréables à entendre, forcément, surtout lorsque l’estime de soi est au plus bas. Elles nous vexent, nous dépriment, nous mettent en colère, nous blessent…  Pourtant, elles peuvent nous aider à comprendre nos agissements pour progresser et devenir un meilleur nous.

Fuir les critiques qui ne sont pas constructives

Attention les critiques sont constructives lorsqu’elles s’appuient sur des détails de nos comportements, pas sur un jugement de notre personnalité. Si la critique a pour but de nuire, alors passez votre chemin !

4– Complimenter !

complimenter

Pourquoi les compliments font du bien ?

Lorsqu’ils sont sincères (bien entendu), faire des compliments est une façon de créer un lien positif entre deux personnes. L’être humain a besoin de reconnaissance pour se sentir bien. Et donc faire du bien est une manière de ressentir de la satisfaction pour celui qui agit. Tout le monde y gagne !

Se complimenter soi-même pour se sentir mieux dans sa peau

Se complimenter et se féliciter soi-même, on ne le fait que trop rarement. Il est important de communiquer avec soi-même de façon bienveillante. Cela permet de lutter contre l’auto-dénigrement et de se sentir bien mieux dans sa peau. Affirmez-vous et changez le regard que vous portez sur vous-même, soyez fiers de ce que vous accomplissez.

5 – Se fixer des objectifs réalisables

Prendre soin de soi au quotidien

L’estime de soi se conquiert petit à petit : se faire confiance, apprécier les moments de solitude, ne pas se comparer aux autres mais s’en inspirer, oser sortir de sa zone de confort, célébrer ses réussites… Voici des exemples de gestes positifs à adopter pour apprendre à s’aimer en douceur

Se laisser du temps

Soyez indulgent envers vous-même, et laissez-vous du temps. Rien n’existe du jour au lendemain, rien n’est figé et rien n’est parfait. D’ailleurs, nous évoluons toute notre vie et la quête de soi est un long périple. L’estime s’apprend à chaque pas, à chaque petit geste d’amour, d’indulgence et de bienveillance envers soi. Ainsi devenez votre meilleur ami, pas votre pire ennemi !