Distanciation sociale, quand l'isolement nous met aussi en danger

Distanciation sociale, quand l’isolement nous met aussi en danger

Télétravail : quelles conséquences pour les collaborateurs et entreprises ?
Télétravail : quelles conséquences pour les collaborateurs et entreprises ?
17 mars 2020
Scolarité et confinement : comment éviter que mon enfant soit stressé ? 
Scolarité et confinement : comment éviter que mon enfant soit stressé ? 
31 mars 2020

Distanciation sociale, quand l’isolement nous met aussi en danger

distanciation sociale

Depuis mardi 17 mars à midi, nous sommes confinés. Malgré les quelques sorties réglementées et autorisées en cas de nécessité, la distanciation sociale est de rigueur afin de lutter contre la crise que subit actuellement notre pays. Quel impact l’isolement social peut-il avoir sur notre moral ? Comment l’appréhender et ne pas céder à la panique ? 

Pourquoi l’isolement est-il dangereux ?

Distanciation sociale, quand l'isolement nous met aussi en danger

La pandémie du coronavirus est un danger pour la santé publique, mais la solitude aussi. Finis les soirées entre amis, les déjeuners entre collègues, le rituel du dimanche en famille ou les séances de cinéma… Désormais et pour quelques semaines, il faudra supporter l’isolement en solitaire (ou à plusieurs).

Si la solitude peut avoir des bienfaits sur l’imaginaire, l’isolement est un fléau qui peut causer de nombreux troubles : stress, anxiété, dépression… Selon la méta-analyse « Social Relationships and Mortality Risk » publiée en 2010,  le risque de mortalité augmenterait de 29 % en cas de contact sociaux inexistants pendant une longue période.

Comment relativiser la distanciation sociale ?

Distanciation sociale, quand l'isolement nous met aussi en danger

Nous vivons des moments difficiles dues à l’actualité. Il est particulièrement compliqué en cette période d’être loin de ses proches. A l’annonce d’un confinement, il est normal d’appréhender et de se poser des questions. Etre enfermé entre quatre murs avec un sentiment d’impuissance peut vite perturber notre santé mentale. Et dans une situation de stress, il est difficile de prendre du recul et de garder la tête froide.

Comment ? En faisant preuve de modération ! Relativiser ce n’est pas nier, mais accepter une situation. Il est important de garder un oeil sur les informations, mais attention, sans surconsommation. Rester scotché devant son téléviseur ou les actualités en ligne risquerait de développer un climat d’autant plus anxiogène.

Quelles solutions ?

Distanciation sociale, quand l'isolement nous met aussi en danger

Depuis plusieurs jours notre quotidien est chamboulé et nous réapprenons à rythmer nos journées. Il ne s’agit pas de se laisser bercer par ce climat inquiétant mais de reprendre le contrôle de sa vie. Vivre la distanciation sociale ne sera pas la même lorsque l’on habite en appartement ou dans une maison avec un accès à l’extérieur. Toutefois, il est possible d’être isolé sans souffrir de solitude. Voici quelques pistes afin de lutter contre l’anxiété due au confinement :

  • Garder contact avec vos proches : que ce soit au téléphone, par message, par mail ou appel vidéo vous devez entretenir des relations avec l’extérieur.
  • S’entraîner : pas besoin de se rendre à la salle de sport pour se dépenser, il existe de nombreux exercices à réaliser à la maison. Grâce aux application de messagerie, il est même possible de s’organiser des séances vidéo à distance, à plusieurs.
  • Mettre en place un emploi du temps : En élaborant un planning de votre journée, vous aurez l’impression d’être utile, d’avancer dans vos projets.
  • S’évader : S’il n’est pas permis de sortir, il est nécessaire de s’aérer l’esprit : lire, regarder des films, commencer une série, écouter des podcasts…
  • Proposer votre aide aux personnes vulnérables proches de chez vous, en respectant évidemment les règles d’hygiène et de distance…

Enfin, essayez de rester optimiste ! Un état d’esprit positif a de nombreux bienfaits prouvés sur notre santé mentale et physique : allongement de l’espérance de vie, bien-être psychologique ou remède à la dépression… En restant à la maison nous freinons la propagation du virus, et nous pouvons prendre le temps de prendre soin de nous.