Solastalgie ou éco-anxieté : quel est ce mal du siècle ?

Solastalgie ou éco-anxiété : quel est ce mal du siècle ?

Etre une femme dans un cadre de travail masculin
Etre une femme dans un cadre de travail masculin
13 février 2020
Retraite : pourquoi faut-il bien s’y préparer ?
Retraite : pourquoi faut-il bien s’y préparer ?
2 mars 2020

Solastalgie ou éco-anxiété : quel est ce mal du siècle ?

Solastalgie ou éco-anxieté : quel est ce mal du siècle ?

Depuis quelques années les termes « éco-anxiété » ou « solastalgie » ont fait leur apparition dans les médias et nos quotidiens. Définis comme étant le mal du siècle, ils se traduisent par un sentiment d’angoisse extrême face au réchauffement climatique et à la dégradation de l’environnement. Comment expliquer cette maladie des temps modernes ?

De quoi s’agit-il ?

Solastalgie ou éco-anxieté : quel est ce mal du siècle ?

Plusieurs termes existent pour désigner cette “angoisse”. Si l’éco-anxiété désigne uniquement l’anxiété liée au déclin de l’environnement, la solastalgie décrit de manière plus précise les symptômes de cette souffrance. Il peut s’agir de colère, de tristesse, d’angoisse, de déprime, de sentiment d’impuissance, voire même de nostalgie… La santé environnementale est donc étroitement associée à notre santé physique et mentale. C’est bien connu, une exposition prolongée au soleil peut provoquer des maladies de peau ou les pollens des allergies… Mais au delà des risques « naturels », il existe des troubles liés aux activités humaines. Ces pollutions anthropiques coupables des émissions de gaz à effet de serre mais également des pollutions des sols et de l’eau constituent un véritable désastre pour notre terre et influence notre psychisme. Et pour cause, 70 % des français pensent que le changement climatique aura un impact sur leur vie. (*source Yougov)

Qui touche-t-elle ?

Solastalgie ou éco-anxieté : quel est ce mal du siècle ?

Selon cette même étude réalisée en 2019 par Yougov, 51 % des français seraient angoissés par le réchauffement climatique. Un chiffre qui grimpe à 72 % chez les 18 – 24 ans : une génération plus au fait et plus engagée écologiquement.

Néanmoins, les premières victimes sont celles qui subissent ou ont subi les conséquences du dérèglement climatique et ses désastres (ouragans, cyclones, tsunami…). Depuis plusieurs décennies, le nombre de catastrophes naturelles a considérablement augmenté et l’environnement est devenu une « menace ». Il est donc normal d’appréhender l’avenir…

Comment soigner la solastalgie ?

Solastalgie ou éco-anxieté : quel est ce mal du siècle ?

Même si la solastalgie n’est pas une maladie reconnue officiellement par l’Organisation mondiale de la santé, ses manifestations ne sont pas à prendre à la légère. Cependant, les thérapeutes spécialistes du sujet sont encore rares. En effet, par manque de sensibilisation, certains psychologues sont susceptibles de réduire cette souffrance à des problèmes familiaux, personnels ou liés à l’enfance.

Si les pratiques médicales n’existent pas encore, l’historien et sociologue américain Theodore Roszak a inventé le terme “écopsychologie” définissant une discipline qui permet de se reconnecter à la nature. Il s’agit d’une approche psychologique qui combine les souffrances de l’âme aux souffrances de la terre. Enfin, certains spécialistes préconisent d’intégrer une association ou une ONG. En aidant à la sensibilisation des autres aux problèmes écologiques, on se sent un peu moins impuissant. On retrouve une influence sur notre destin et une emprise sur nos peurs.

Pour en savoir davantage, retrouvez également le podcast La Terre au Carré sur l’éco-anxiété et la solastalgie.