Pourquoi le matérialisme peut-il vous rendre malheureux ?

Pourquoi le matérialisme peut-il vous rendre malheureux ?

Le body shaming : en quoi cette pratique est-elle néfaste ?
19 novembre 2019
Pourquoi certains dépriment pendant les fêtes de fin d’année ?
Pourquoi certains dépriment pendant les fêtes de fin d’année ?
11 décembre 2019

Pourquoi le matérialisme peut-il vous rendre malheureux ?

Le matérialisme ne détermine pas votre bonheur

Le matérialisme ne détermine pas votre bonheur

« Le modèle consumériste de nos sociétés occidentales, alimenté par des stratégies marketing de plus en plus efficaces, pourrait bien être une machine à fabriquer des individus malheureux ».

Une Porsche Cayenne, le dernier iPhone, un téléviseur 4K, des enceintes intelligentes, etc. Inutile de vous convaincre que la possession de ces biens ne détermine pas votre bonheur. Mais saviez-vous que le désir de richesse et d’acquisitions matérielles pouvait même nuire à votre santé mentale ?

De nombreuses études confirment en effet que plus vous êtes matérialiste, plus vous avez un risque de développer des troubles anxieux ou des symptômes dépressifs. Dans une étude publiée en 2006*, des chercheurs ont tenté de comprendre le processus responsable de cette corrélation.

En quoi peut-il influer sur votre bien-être psychologique ?

Le matérialisme peut-il influer sur votre bien-être psychologique ?

Dans les sociétés modernes, la possession de biens matériels, l’argent et le pouvoir sont le reflet d’un accomplissement social et conduisent à une estime de soi positive. Le “matérialisme” permet donc d’échapper au sentiment désagréable d’échec social voire de perte de son identité. Elle est comme un shoot d’anxiolytique procurant un soulagement à court terme. Cette vision hédoniste du bonheur est problématique pour deux raisons : d’une part, l’acquisition de biens tangibles fini par prendre un petit goût de reviens-y vous entrainant dans un cercle vicieux qui, à l’extrême, peut conduire à des comportements d’achat pathologique. D’autre part, en étant occupé à accumuler des paradis artificiels, vous en oubliez de cultiver les vrais déterminants de votre qualité de vie, ceux qui vous donnent le sentiment d’avoir une vie pleine de sens : le développement des relations familiales, la créativité, la citoyenneté, la culture, etc. A force de reléguer au second plan ces éléments de satisfaction intrinsèques au profit d’une illusion de bonheur, vous vous exposez en définitive à une détérioration progressive de votre bien-être psychologique.

Ce processus est également illustré dans cette vidéo :

* Source : Kashdan, T.B. & Breen, W.E. (2007). Materialism and diminished well-being: Experiential avoidance as a mediating mechanism. Journal of Social and Clinical Psychology, 26(5), 521-539.
Article rédigé par Jérôme LICHTLE –  Psychologue partenaire de Positive You – Spécialiste des Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC) et Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT).
Create an Account

Email: ___________

Password: ___________

Nickname: ___________

Submit