La psychologie : qu'est-ce que c'est, et à quoi sert-elle ?

La psychologie : qu’est-ce que c’est, et à quoi sert-elle ?

La détresse psychologique des Français est alarmante
8 décembre 2020
Peut-on obliger son enfant à voir un psychologue ?
7 janvier 2021

La psychologie : qu’est-ce que c’est, et à quoi sert-elle ?

La psychologie est une pratique méconnue. Cette méconnaissance engendre un certain nombre de stéréotypes et de clichés quant à l’importance de faire appel à un psychologue pour bénéficier d’un soutien.  Mais qu’est-ce que la psychologie et à quoi sert-elle ? Cette discipline scientifique étudie les phénomènes de l’esprit. Elle peut nous aider à nous sentir mieux en mettant des mots sur nos maux et à comprendre nos comportements.

Histoire de la psychologie

Histoire de la psychologie

La psychologie telle que nous la connaissons est récente. Néanmoins, on retrouve des traces de cette discipline dès l’Antiquité, notamment dans les textes du philosophe grec Aristote. Ce n’est pas anodin puisqu’à l’origine, la philosophie et la psychologie était intiment liés. Il faudra attendre Christian Wolff au XVIIIe siècle (1732) pour qu’elle s’émancipe et devienne une discipline autonome. Elle sera finalement caractérisée comme étant une science au XIXe siècle. Aujourd’hui, la psychologie possède une place majeure parmi les sciences humaines et se démocratise de plus en plus. En effet, selon un sondage réalisé par YouGov pour Psychologies, un Français sur trois a déjà fait appel à un thérapeute.

Qu’est-ce que la psychologie ?

Qu’est-ce que la psychologie ?

La psychologie est une discipline scientifique qui étudie les phénomènes de l’esprit. Comme les autres sciences, elle se fonde sur des faits et des expériences démontrées. La psychologie étudie au travers de la psyché les comportements et les émotions. Elle vise ainsi à analyser comment un individu perçoit, ressent, décide, communique ou agit. Cette discipline vaste est segmentée en différentes écoles et donc en de très nombreuses pratiques. C’est pourquoi, chaque psychologue exercera d’une manière qui lui est propre. Il sera donc essentiel de ne pas négliger le choix du spécialiste qui nous accompagnera.

Le psychologue cherchera à analyser la situation pour ensuite proposer à son patient des outils afin de résoudre les problèmes qu’il rencontre. Il s’attachera à observer le fonctionnement des pensées (cognitif), des émotions (affectif), des comportements (comportemental) et du contexte (familial, profesionnel, social…).

A quoi sert-elle ?

A quoi sert-elle ?

Tout le monde peut consulter un psychologue, à condition de s’en sentir prêt. La société évolue, et il y a quelques années encore, la démarche était tabou voire honteuse. Cependant, franchir le pas de nos jours n’en est pas plus aisé. Décider de consulter un psychologue est un acte qui peut être difficile. Les clichés sont encore nombreux. « C’est pour les fous » « parler à quelqu’un ne sert à rien »… De plus, on peut penser qu’il est possible de s’en sortir seul, que ce n’est pas forcément nécessaire. Enfin, tout simplement, c’est un recours qui ne vient pas forcément naturellement à l’esprit. Pour autant, être seul avec soi-même c’est se fixer des barrières, se heurter à ses propres limites. Un regard extérieur, celui d’un psychologue, va poser les bonnes questions.

Pourquoi consulter ?

Pourquoi consulter ?

Les raisons de consultations sont nombreuses et personnelles. L’initiative de consulter un psy se fait généralement lorsque le soutien des proches ne suffit pas ou qu’il est inexistant. Quels sont les motifs les plus courants ?

La psychologie peut aider à : 

      • Apporter des réponses aux questions qui nous tourmentent
      • Libérer des blocages
      • Soulager le mal-être
      • Apaiser le stress
      • Appréhender la lassitude
      • Alléger et comprendre les souffrances psychologiques inexpliquées
      • Se remettre d’un traumatisme
      • Surmonter une rupture douloureuse
      • Accompagner un deuil
      • Apporter du changement dans sa vie
      • Apprendre à mieux se connaître…

Tous les psychologues sont soumis à des règles définies par le Code de déontologie du Psychologue. Celui-ci protège la préservation de la vie privée du patient avec le secret professionnel.