Le syndrome du nid vide : quand les enfants quittent le domicile familial

Le syndrome du nid vide : quand les enfants quittent le domicile familial

Charge mentale au travail : trois conseils pour l’atténuer
4 février 2021
Burn-out parental : quand les parents sont épuisés par leurs enfants
18 février 2021

Le syndrome du nid vide : quand les enfants quittent le domicile familial

Il arrive un moment où les enfants prennent leur envol. Si l’on n’y est pas préparé, le sentiment de solitude, la déprime, les questions existentielles peuvent nous envahir. Ces manifestations sont caractéristiques du syndrome du nid vide. 

Un nid vide

Le syndrome du nid vide : quand les enfants quittent le domicile familial

Les enfants, quand ils quittent le domicile familial, laissent une place vide. Les parents peu préparés à ce changement brutal peuvent être en proie à la déprime ou à la solitude. C’est d’autant plus vrai pour les mères. Les pères, eux, ont plus de facilité à s’accommoder à ce nouveau schéma familial. Élever un enfant, c’est le préparer pour sa vie d’adulte finalement. Mais le jour du départ marque la fin d’une ère. Selon Eurostat, les enfants quittent le domicile familial en moyenne à l’âge de 24 ans. Les parents ont donc eu à leur côté leurs enfants pendant une vingtaine d’années. Ils s’investissent, s’oublient parfois pour se consacrer pleinement à leur rôle de mère ou de père. Les parents mettent souvent tous leurs espoirs en leurs enfants, alors quand ces derniers s’en vont, c’est tout un pan de l’existence qui semble disparaître. 

Un schéma familial redéfinit 

Le syndrome du nid vide : quand les enfants quittent le domicile familial

Désormais, la maison semble vide, et l’atmosphère n’est plus la même. La déprime a envahi les lieux, et cela peut aller jusqu’à la crise existentielle. Depuis combien de temps ne vous êtes-vous pas retrouvé seul avec vous-même ? De très nombreuses années… La baisse de moral est alors une réaction normale face à grand bouleversement. En effet, au-delà de la solitude, il n’y a plus aucun repère, comme l’impression de tout recommencer depuis le début. Le syndrome du nid vide se caractérise par la sensation de manque, mais aussi la peur d’un avenir différent. Par ailleurs, la vie de couple a pu être abîmée, délaissée… Quand tous les enfants sont partis, c’est un moment de vérité pour le couple. Il faudra alors redéfinir la relation, se redécouvrir et réapprendre à vivre l’un avec l’autre sans les enfants. 

Du temps pour soi

Le syndrome du nid vide : quand les enfants quittent le domicile familial

Il est difficile de voir ses enfants s’envoler du nid. C’est la fin d’une période, mais c’est le début d’une autre ère. À présent, il est temps de se retrouver et de réorganiser le quotidien. Puisqu’il y a plus de temps pour soi, il faut en profiter. Désormais, le rôle de maman, ou de papa ne passe plus au premier plan. Durant toutes ces années, il y a certainement eu des projets, des passions, des activités, des projets auxquels vous avez renoncé. C’est le moment de prendre soin de soi, de son couple, de ses amis. Et pourquoi pas de redécouvrir les joies d’une vie plus légère, sans la pression que l’on se met en tant que parent…

A lire également Faut-il punir ses enfants ?